O.F.C.
bureau d’architecture

OFC Contact3
006
Informations

Contact

Travailler avec l'agence

+

9 bis avenue Frizac 31400 Toulouse
10 rue du chateau d’eau 75010 Paris
05 61 39 29 14 (toulouse)
hello@ofc.archi

OFC voeux 2019
005
Informations

L’équipe OFC

Actualité de l'agence

+

En 2019, Jean-Romain Munvez, Simon Campedel et Mathias Gervais de Lafond mettent en commun leurs savoir-faire complémentaires au sein de l’agence O.F.C. Trois autres collaborateurs architectes et une assistante juridique nous accompagnent au quotidien.

OFC PERRET 1
004
Informations

Présentation de l’agence

Construire une méthodologie

+

O.F.C. est une agence dirigée par Simon Campedel, Mathias Gervais de Lafond et Jean Romain Munvez. Les associés fondateurs de la SARL O.F.C. sont Architectes d’Etat, habilités à la maitrise d’oeuvre en nom propre (HMONP) ; membres de l’Ordre des Architectes. Jean-Romain Munvez a reçu en 2012 l’une des plus haute distinction remise par le ministère de la Culture pour l’Architecture : le prix d’excellence AJAP. Simon Campedel est titulaire d’un diplôme d’Architecte du Patrimoine (DSA Patrimoine ENSA Paris Belleville). Les problématiques de conservation, restauration, transformation et mise en valeur du patrimoine, ainsi que la question de son usage dans la société contemporaine, sont au centre de notre activité. Mathias Gervais de Lafond est également maître de conférence, enseignant la théorie et pratique de la conception architecturale à l’ENSA Lyon. Nous donnons régulièrement des conférences et publions des textes pour rendre compte de nos réflexions sur la poésie du quotidien, les formes atemporelles et l’histoire constructive des lieux.

O.F.C. met en commun et à votre service ce savoir faire pour réaliser des rénovations de bâtiments anciens, des constructions neuves, des projets scénographiques, des lieux publics à forte identité architecturale et concevoir du mobilier contemporain.

O.F.C. assure un suivi complet des projets architecturaux ; du diagnostic au suivi d’execution, en passant par toutes les phases de conceptions. Un interlocuteur privilégié est en charge de chaque projet au sein de l’agence pour garantir une implication maximale et une grande réactivité à nos clients. Notre savoir-faire et notre expertise architecturale sont complétés par une gestion administrative efficace des opérations.

Crédit images
Auguste Perret, Contribution à une théorie de l’architecture, Editions du Linteau
005 OFC Portfolio Couverture
003
Informations

Porfolio

Sensations ordinaires

+

Chaque année O.F.C. édite un portfolio des projets récemment réalisés. Téléchargez le dernier Porfolio de l’agence O.F.C.

002
Informations

Dogme

L'Expérience et la Raison

+

Le projet d’architecture est une collaboration entre un commanditaire et un architecte. Dans cet échange, il n’y a pas de hiérarchie entre le pourquoi, le comment et le quoi. Le projet n’existe pas a priori, il est une construction commune.

1) Etre au service du projet : l’architecte et le commanditaire sont liés par ce même engagement. Faire un projet ne doit pas avoir comme objectif la satisfaction des intérêts individuels, des humeurs du moment ou des modes passagères. Le projet n’a pour but que lui-même.

2) S’accorder une confiance mutuelle : elle est le socle indispensable à l’élaboration du projet. L’architecte est un professionnel diplômé, qualifié et expérimenté ; un partenaire de choix pour élever le niveau d’exigence et la qualité des prestations. Le commanditaire a une histoire, une culture, une sensibilité qui ont une place centrale dans l’avancement des questionnements.

3) Etablir un dialogue de qualité : l’architecte s’engage à argumenter toutes ses propositions de projet ; le commanditaire s’engage à justifier toutes ses réactions. C’est le prérequis indispensable pour établir un dialogue de qualité. Le medium de l’architecte est le dessin, celui du commanditaire la parole.

4) Donner sens aux formes et aux espaces : avant de fixer la forme du projet, il faut interroger les raisons du projet, trouver le sens de bâtir. Sans chercher à résoudre attentivement le pourquoi du projet, la mise en forme (le comment) restera superficielle et maladroite.

5) Penser par-delà le besoin présent : la durée de la forme est une préoccupation majeure de l’architecte. Giorgio Agamben le théorise : « ceux qui coïncident trop pleinement avec l’époque, qui conviennent parfaitement avec elle sur tous les points, ne sont pas des contemporains parce que, pour ces raisons mêmes, ils n’arrivent pas à la voir. Ils ne peuvent pas fixer le regard qu’ils portent sur elle ». Roland Barthes le conceptualise : « le contemporain est l’inactuel ».

001
Informations

Instagram

Actualités de l'agence

+

Suivez l’actualité de l’agence en vous abonnant à notre compte Instagram.